Autour de “l’hypothèse laïque au Liban“ : questionner les mondes scolaires libanais entre confessionnalisme et “laïcité relative“

Metadatas

Date

September 20, 2022

Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes



Similar subjects En

Laïcité Laicity

Cite this document

Akhésa Moummi, « Autour de “l’hypothèse laïque au Liban“ : questionner les mondes scolaires libanais entre confessionnalisme et “laïcité relative“ », HAL-SHS : sociologie, ID : 10670/1.3yn5oq


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Communication présentée dans le cadre de l'atelier "Usages et réappropriations de la laïcité dans les mondes éducatifs français et libanais"*Résumé de l'atelier*En France comme dans plusieurs pays du Moyen-Orient, Liban en tête, la laïcité apparaît comme une notion controversée, objet de luttes politiques et sociales. L'attention portée à ces controverses, notamment relatives à la place de l'Islam en France ou à une déconfessionnalisation de la vie politique et civile libanaise, fait courir le risque de délaisser une analyse des pratiques dont elle fait l'objet. Ainsi, cet atelier sera attentif à interroger les usages diversifiés de la laïcité et les manières dont les acteurs de l’éducation se réapproprient cette notion mouvante, donnant in fine à voir une “laïcité au concret”.Les mondes éducatifs, espaces majeurs de socialisation, constituent un point d'observation privilégié pour analyser les recompositions des relations entre pouvoirs publics, groupes d'intérêts, acteurs de la société civile et cultes présents sur les territoires étudiés. En mettant en dialogue différents espaces scolaires -publics et privés, français et libanais-, il s’agira d’appréhender la laïcité, non pour la théoriser en soi, mais pour s'intéresser aux investissements variés dont elle fait l'objet. Tout en refusant de la penser comme notion importée ou imposée aux acteur.rice.s, nous considérerons, dans une approche constructiviste, les marges et l’indéfini qui entourent ses usages en contextes éducatifs, l'évolution de ces derniers mais aussi des représentations et multiples discours qui participent à les façonner.*Participantes à l'atelier*- Diane-Sophie Girin, docteure de l'École Pratique des Hautes Études (GSRL - UMR 8582)- Vanille Laborde, doctorante à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-En-Provence (MESOPOLHIS, UMR 7064)*Discutante de l'atelier*- Émilie Pontanier, MCF à l'Université de La Réunion (DIRE - EA 4078)

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in