Transgresser pour mieux régner : ombres et lumières du pouvoir dans l’Antiquité

Metadatas

Author
Date

March 13, 2020

Scope
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

Préhistoire et antiquité Anthropologie politique Histoire Études du politique Pensée Histoire grecque Antiquité pouvoir transgression charisme littérature antique grec latin politique sociétés.

Similar subjects Fr

pouvoir (concept de)

Cite this document

OpenEdition, « Transgresser pour mieux régner : ombres et lumières du pouvoir dans l’Antiquité », Calenda, le calendrier des lettres, des sciences humaines et sociales, ID : 10670/1.4e2w41


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le colloque s'intéresse aux figures de pouvoir transgressives et s'interroge sur leur capacité à utiliser de la transgression comme une puissance renforçant leur pouvoir. En partant d'exemples comme Alcibiade, les tyrans, les empereurs romains et à la lumière des travaux philosophiques et sociologique, il s'agira de se concentrer sur l'ambiguïté fondamentale de la transgression, à la fois comportement déviant condamné légalement et moralement mais aussi modalité de l’exercice de pouvoir : comment expliquer le lien entre transgression et légitimation du pouvoir ? Comment la transgression devient-elle un outil de domination dans l’espace public ? La transgression est donc à étudier dans le monde de ceux qui, bien que produisant la loi et veillant au règne de la norme, sont les premiers à ébranler ce cadre moral au sein même de leur pratique du pouvoir. Pour le dire autrement, la face cachée du politique donne à voir le rôle crucial de la transgression dans l’Antiquité grecque et romaine et c’est ce rôle que nous souhaiterions ici interroger.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents