Ces adolescents qui évitent de penser

Metadatas

Date

2011

Discipline
Language
Identifiers
Collection

La vie devant eux

Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Daniel Marcelli et al., « Ces adolescents qui évitent de penser », La vie devant eux, ID : 10670/1.4pf1ss


Metrics


Share / Export

Abstract 0

L'entrée en adolescence réactive les manifestations anxieuses et suscite l'excitation. S'ils en attribuent l'origine à des mécanismes divers, tous les spécialistes s'accordent sur les conséquences cliniques : l'angoise inhibe la pensée, l'excitation la désorganise. Lorsque le processus se grippe, la douleur à penser pousse au renoncement à utiliser toute émergence d'une pensée personnelle. Comment dégager l'adolescent de cette impasse ? Alors que les approches psychothérapeutiques classiques se révèlent difficiles voire inefficaces, les auteurs ont développé un travail de soin avec médiation pour relancer le plaisir à penser chez ces adolescents, le plus souvent en échec scolaire (phobie scolaire, décrochage, etc.). Au plus près de leur pratique clinique dans un hôpital de jour, ils proposent ici une théorisation qui vient prolonger et « pousser à bout » les travaux de Winnicott sur l'espace transitionnel.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines