Pour la patrie et par la douleur. Le corps médical face aux psychonévroses de guerre

Metadatas

Date

July 17, 2019

Discipline
Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

psychiatrie folie santé publique justice histoire de la justice History HIS013000 HBJD

Similar subjects Fr

Guerre

Cite this document

Jean-Yves Le Naour, « Pour la patrie et par la douleur. Le corps médical face aux psychonévroses de guerre », Presses universitaires de Rennes, ID : 10.4000/books.pur.118692


Metrics


Share / Export

Abstract 0

« La science n’a pas de patrie, mais le savant en a une. » Cette formule de Pasteur n’a jamais été aussi vraie qu’en 1914-1918, à l’heure où les maladies mentales sont présentées comme l’étalon de mesure de la résistance du pays. La guerre, en effet, c’est une question de nerfs, et il va de soi, au début du conflit, que les qualités viriles de la race française épargnent naturellement les soldats des affections nerveuses. Les poilus, à en croire La Presse médicale, « appartiennent à une race ...

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines