Les connaissances artistiques des Français : Éléments de comparaison, 1988-2008

Metadatas

Date

2013

type
Language
Identifier
Collection

Culture études

Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

Olivier Donnat, « Les connaissances artistiques des Français : Éléments de comparaison, 1988-2008 », Culture études, ID : 10670/1.69jxkg


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Molière, Beckett, Kandinsky, Pina Bausch, Gainsbourg, Mahler, Dalí... : les noms de trente artistes couvrant la plupart des formes artistiques, des plus populaires aux plus légitimes, ont été proposés dans le cadre de l’enquête Pratiques culturelles des Français en 1988 et en 2008, afin de disposer, au-delà des pratiques, d’une mesure des connaissances artistiques des Français. Chaque personne interrogée devait indiquer si elle les connaissait et, le cas échéant, quelle était son opinion à leur égard.La comparaison des résultats à vingt ans d’écart montre que la proportion de Français déclarant spontanément connaître les artistes de la liste ne serait-ce que de nom a progressé en vingt ans dans la grande majorité des cas, mais que la véritable connaissance, en revanche, mesurée par la capacité à préciser le domaine d’activité de l’artiste, est restée stable.Cette stabilité masque une double dynamique générationnelle : la connaissance des artistes a progressé parmi les générations nées avant la moitié des années 1960 mais recule parmi les jeunes générations âgées de moins de 45 ans. Cette érosion générationnelle concerne tous les noms de la liste relevant de la culture scolaire ou classique, à l’exception des grands noms du patrimoine artistique – Molière, Mozart et Van Gogh – dont la notoriété a progressé : ainsi Flaubert, Nerval mais aussi Mahler ou Boulez sont non seulement moins connus des jeunes générations mais également moins appréciés, signe d’un effacement relatif de la légitimité de la culture scolaire ou cultivée.

`titrebArtistic knowledge in the French population`/titrebMolière, Beckett, Kandinsky, Pina Bausch, Gainsbourg, Mahler and Dalí are amongst the names of thirty artists covering a wide variety of artistic forms, from popular culture to high culture, listed in the 1988 and 2008 surveys on Pratiques culturelles des Français (French cultural practices), designed to go beyond practices to examine the general cultural knowledge in the French population. Each person surveyed is asked to state whether they know the figure in question, and if so, give their opinion of them.Comparing the results gathered twenty years apart shows that the proportion of French people spontaneously claiming to know the artists on the list, even if just by name, has, in the vast majority of cases, increased over the twenty year period; actual knowledge on the other hand, measured by ability to name the artist’s field, has remained stable.However this stability hides a generational divide, with the knowledge of artists increasing amongst the generations born before the mid-1960s, but falling amongst the younger generations aged under 45. This generational decline applies to all those figures listed representing academic or traditional culture, excluding the major cultural figures (e.g. Molière, Mozart and Van Gogh), whose renown has increased; thus, Flaubert, Nerval, Mahler and Boulez are not only less well known by the younger generations but also valued less highly, a sign of the declining legitimacy of academic or high culture amongst the youngest age groups.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents