Guider les pas du spectateur numérique : la réintermédiation technique pensée à l'aune des valeurs historiques de la cinéphilie

Metadatas

Date

2020

type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess



Cite this document

Christel Taillibert, « Guider les pas du spectateur numérique : la réintermédiation technique pensée à l'aune des valeurs historiques de la cinéphilie », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.6ili12


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Le développement sur les interfaces numériques des possibilités nouvelles que la délinéarisation des produits audiovisuels offrait aux spectateurs s'est rapidement accompagné d'un phénomène de réintermédiation technique, le plus souvent porté par des méthodes marketing agressives, sous la forme de pratiques de recommandation articulées à des logiques algorithmiques. La segmentation des publics ainsi pensée tend sans conteste à standardiser les décisions de consommation : alors que le (télé)spectateur entretient la sensation de devenir son propre programmateur, de bénéficier de « toujours plus d'individualisation, de mobilité et de flexibilité » (Jacquinot 2016), il s'enferme en réalité dans des cheminements d'individuation l'appelant à renouveler sans cesse les mêmes typologies d'expériences, ses désirs de consommation se voyant conditionnés par des propositions marketing normalisantes. Ce « devenir grégaire des comportements » (Stiegler 2004 : 24) que favorisent ces nouveaux environnements audiovisuels numériques ne peut satisfaire les acteurs qui abordent la fréquentation des oeuvres cinématographiques et audiovisuelles à l'aune du concept de cinéphilie, concept que nous envisageons au prisme d'un rapport singulier aux oeuvres, dont la création est appréhendée en tant que démarche artistique, et la découverte en tant que démarche culturelle, dans le contexte d'une opposition revendiquée, militante, aux fondements strictement commerciaux sur la base desquels s'est historiquement construite l'industrie cinématographique mondiale. La médiation cinéphile, telle qu'elle continue d'être valorisée en présentiel (festivals, cinémathèques, salles Art et Essai, etc.), met en avant l'idée d'un accompagnement du spectateur, d'un encadrement de son expérience cinématographique dans une matrice indérogeable fondée, entre autres, sur trois logiques que nous interrogerons tour à tour : une logique de prescription par laquelle le spectateur est guidé vers des oeuvres

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines