Applications composites et digital humanities : méthodes et outils du centre national pour la numérisation de sources visuelles au service de la recherche en sciences humaines et sociales 0

Fiche du document

Date

5 juin 2008

Type de document
Périmètre
Langue
Identifiants
Licence

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Mots-clés

XML EAD EAC web services mashup standards CN2SV information scientifique et technique archives scientifiques XML EAD applications web digital humanities numérisation Pessac Paris

Citer ce document

Stéphane Pouyllau et al., « Applications composites et digital humanities : méthodes et outils du centre national pour la numérisation de sources visuelles au service de la recherche en sciences humaines et sociales », Centre Alexandre Koyré, ID : 10670/1.6m8olu


Métriques


Partage

Résumé En Fr

The development of digital humanities (DH) in research in humanities is increasing steadily over the past few years in France. The french national centres for digital resources, created by the CNRS in 2006, are digital humanities teams. This teams, but also others (built around libraries, labs or information centers) coordinate digital humanities projects : to digitalization from data processing, they describe, sort, create and disseminate tools for the process of e-sources.

Le développement des digital humanities (DH) dans la recherche en sciences humaines et sociales est en progression constante depuis quelques années en France. Les centres nationaux de ressources numériques (CNRN), créés par le CNRS en 2006, ont labellisé des équipes qui ont pris le virage des humanités numériques au tournant des années 2000. Les CNRN, mais également un grand nombre d'équipes (créées autour de bibliothèques, de centres de documentation, ou d'équipes travaillant dans le domaine de l'informatisation des données) réalisent ou coordonnent des opérations de numérisation et de traitement de données numériques natives ; elles décrivent, classent, créent des outils et diffusent des corpus de sources numérisées ou numériques. De nombreux acteurs de l'information scientifique et technique et des centres spécialisés dans les DH utilisent, depuis quelques années, les recommandations du modèle de gestion des données OAIS. De nombreux chercheurs, aujourd'hui réunis autour de projets collectifs, utilisent les méthodes, techniques et outils issus des DH : revues électroniques, collections de documents en ligne, outils collaboratifs d'aide à la recherche (du simple forum à l'outil d'annotation d'images ou de séquences vidéo).

Par les mêmes auteurs

Sur les mêmes sujets

Documents proches

Sur les mêmes disciplines

D'autres ont également consulté