Thomas More

Metadatas

Date

2012

Language
Identifiers
Collection

Biographie

Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Bernard Cottret, « Thomas More », Biographie, ID : 10670/1.7shrmm


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Après avoir été le biographe de Calvin, Henry VIII, Cromwell, Elisabeth 1er d’Angleterre et Karl Marx, Bernard Cottret nous dresse le passionnant portrait du grand humaniste Thomas More. Juriste, avocat, historien, philosophe, théologien, grand ami d’Erasme, érudit, philanthrope, et surtout grand Homme d’Etat, Thomas More a pleinement participé au renouveau de la pensée qui a caractérisé cette époque, ainsi qu’à l’humanisme dont il a été le plus illustre représentant anglais. Mais c’est aussi l’histoire d’un destin tragique intimement lié à l’histoire de l’Angleterre. Dans cette biographie enlevée, Bernard Cottret explore minutieusement les mille facettes de ce personnage complexe.`br/b En effet, après s’être opposé en 1507 à Henry VII dont il dénonce les exactions, Thomas More connaît une carrière politique brillante grâce à Henry VIII et devient ambassadeur puis grand chancelier. Il écrira d’ailleurs sa première grande œuvre, Utopia, en 1516 lors d’une mission diplomatique. Catholique fervent (il a longuement hésité entre la vie politique et ecclésiastique), il combat les idées luthériennes et le protestantisme. Il perd d’ailleurs l’amitié du roi en refusant de se joindre à la requête transmise au pape pour lui demander d’annuler le mariage entre Henry et Catherine d’Aragon. Il démissionne mais son choix l’année suivante de refuserd’assister au couronnement d’Anne Boleyn est mal interprété. Puis son refus de jurer allégeance à l’Acte de succession du Parlement en raison d’une préface antipapale lui vaut d’être emprisonné et accusé de haute trahison. Il est condamné à être pendu, traîné et éviscéré, peine que le roi commuera en décapitation.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents