Le corps du physicien dans la constitution du savoir

Metadatas

Date

February 11, 2010

Language
Identifier
Collection

Corps Et Savoir

License

info:eu-repo/semantics/openAccess


Keywords

corps physique épistémologie qualité première Théorie quantique Locke Bohr Heisenberg body physics epistemology primary quality Quantum Theory Locke Bohr Heisenberg


Cite this document

Poinat Sébastien, « Le corps du physicien dans la constitution du savoir », Corps Et Savoir, ID : 10670/1.7x6rah


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Au XVIIe siècle, le corps était considéré par la physique moderne comme une source d’informations sur le monde extérieur, en tant que lieu de la perception, mais aussi comme un intermédiaire gênant entre nous et les choses parce que source d’illusions, d’erreurs, et de confusion. Dans cette perspective, la distinction entre qualités premières et qualités secondes visait à trier ce qui, dans un jugement, relève du sujet (et doit être écarté), et ce qui relève uniquement de l’objet (et peut dès lors être intégré au savoir de la science physique). C’est cette distinction que l’évolution de la physique en général, et la théorie quantique en particulier, a mis en difficulté. Pour Bohr et Heisenberg, cette dernière nous amène à donner au physicien un rôle central à l’intérieur du savoir théorique en physique. Notre communication vise ainsi à étudier le rôle épistémologique du corps du physicien, c'est-à-dire sa place dans les théories physiques. Nous serons ainsi amenés à examiner les liens qu’il entretient avec la notion d’objectivité.

During the XVIIth century, the body was considered by modern physics as a source of information about the external world, but also as an awkward intermediary between us and the things because it is a source of illusions, mistakes, and confusion. According to this point of view, the distinction between primary qualities and secondary qualities enables to sort out, in a judgement, what is related to the subject (and must be put aside) and what is related to the object only (and thus can be included in the knowledge of physical science). This distinction has been challenged by the evolution of physics in general, and by Quantum Theory in particular. According to Bohr and Heisenberg, Quantum Theory leads us to give to the physicist a central place inside the theoretical knowledge in physics. Thus this communication points out the epistemological role of the body of the physicist, that is to say its place in the physics theory, and the links it has with the notion of objectivity.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines