Combattre sur la côte bretonne au XVIe siècle

Metadatas

Date

2013

Discipline
Language
Identifier
Collection

DIPOUEST


Keywords

16e siècle Défense des côtes (science militaire) Bretagne (France)


Cite this document

Pol VENDEVILLE, « Combattre sur la côte bretonne au XVIe siècle », DIPOUEST, ID : 10670/1.7xfwvh


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Dans la première moitié du 16e siècle, les attaques contre la côte bretonne ont été nombreuses. La défense de la façade maritime a donc nécessité la maîtrise du territoire par les responsables militaires. Cela passe par la reconnaissance du terrain, le renseignement et la gestion des troupes. Les soldats du roi, sont secondés par les importants effectifs du ban et des francs-archers, disponibles sur tout le territoire. La défense de la côte repose aussi sur l'artillerie. Des canons sont présents dans les principaux ports mais aussi autour des plus petites baies et plages capables d'accueillir les navires ennemis. L'efficacité de cette défense repose en grande partie sur les faiblesses des assaillants. En effet, les difficultés liées à une approche par la mer ont un impact sur le choix des objectifs militaires, sur la capacité à combattre et sur l'équipement des adversaires. Autant de contraintes qui avantagent l'artillerie et la noblesse bretonne.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines