Comment « donner forme » à des connaissances sensorielles en contexte de formation? Analyse des interactions lors d’une séance de formation en entreprise

Metadatas

Date

December 31, 2016

type
Language
Identifiers
Collection

Communiquer

Organization

OpenEdition


Keywords

formation professionnelle études par la pratique analyse multimodale vidéoethnographie connaissances sensorielles corps matérialité pratiques scripturales professional training practice-based studies multimodal analysis videoethnography sensitive knowledge body materiality writing


Cite this document

Sylvie Grosjean, « Comment « donner forme » à des connaissances sensorielles en contexte de formation? Analyse des interactions lors d’une séance de formation en entreprise », Communiquer, ID : 10.4000/communiquer.2030


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Notre objectif est de souligner en quoi la matérialité, la corporéité et le langage jouent un rôle clé dans la constitution de connaissances sensorielles en contexte organisationnel. Plus précisément, nous sommes intéressée par les processus communicationnels soutenant la constitution de connaissances sensorielles. La « mise en forme » de connaissances sensorielles soulève des questions particulièrement pertinentes pour les chercheurs en communication, car les expériences sensorielles en situation de travail sont difficiles à formaliser et à transmettre. Notre étude se concentre sur l’analyse de ressources multimodales (discursives, matérielles et corporelles) à travers lesquelles des connaissances sensorielles sont générées, façonnées et partagées en contexte de formation professionnelle. Notre analyse est basée sur une analyse multimodale de l’interaction et la situation empirique analysée dans ce texte est une session de formation entre une consultante en hydrogéologie et une stagiaire.

In this paper, we explain how materiality, corporeality and language play a key role in the constitution of “sensible knowledge” in organization. More specifically, we are interested in the communicational processes supporting the constitution of sensible knowledge. The “shaping” of sensible knowledge raises particularly pertinent questions to communication scholars because the sensory experiences in work situations are difficult to formalize and to pass on. Our study focuses on “multimodal resources” (discursive, material and involving the body) through which “sensible knowledge” is generated, shaped and shared in context of professional training. Our analysis is based on a multimodal analysis of interaction and the empirical situation analyzed in this text is a training session that was attended by an intern and a senior consultant in hydrogeology.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents