L'énoncé normatif, extension dépersonnalisée de l'impératif ?

Abstract 0

Un parallèle entre une structure grammaticale similaire en tangoute (Code de lois) et en latin (Loi des XII tables) a récemment attiré mon attention. On se figure aisément que l'encodage le plus direct de l'expression de la volonté dans une langue, à côté des verbes volitionnels (vouloir, désirer, etc.) est le mode impératif, qui possède par ailleurs une fonction de causation potentielle, pour peu que la personne à laquelle l'ordre s'adresse l'exécute. Cette double fonction s'encode à merve...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines