Commentaire composé du passage "jeu de cartes postales" , par Elodie Bénard

Abstract 0

A la fin de son ouvrage intitulé Le Polygone étoilé (1966), l'écrivain algérien Kateb Yacine raconte une étape cruciale de son existence : contraint d'apprendre la langue française pour son caractère plus pratique, il estime avoir vécu un « exil intérieur » en voyant sa mère délaisser peu à peu la langue natale pour privilégier celle de la puissance coloniale. Une sorte de déchirure interne, d'aliénation, que l'on retrouve chez bon nombre d'auteurs.             Ainsi, dans le Parcours immobil...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents