La place de la traductologie en analyse des discours politiques

Abstract 0

Au fil des dernières décennies, l’analyse du discours politique (ADP) s’est taillé une place de choix en sciences humaines. Véritable carrefour de disciplines, l’ADP a désormais ses propres revues (notamment Les Mots et le Journal of Language and Politics) et les monographies sur ce sujet sont de plus en plus nombreuses. Cependant, comme l’a souligné Christina Schäffner en 2004, l’ADP pourrait davantage tirer profit de la traductologie qu’elle ne l’a fait jusqu’à présent. C’est en particulier vrai dans un pays bilingue comme le Canada, où les discours politiques des dirigeants sont traditionnellement prononcés dans les deux langues officielles, le français et l’anglais. Dans le cadre de cet article, nous passons en revue les grandes contributions de l’ADP (en français et en anglais) afin de bien évaluer l’apport de la traductologie dans ce domaine. Ensuite, à l’aide d’exemples tirés de discours politiques traduits, nous montrons comment la traduction peut modifier la portée d’un message, en fonction du destinataire. En guise de conclusion, nous proposons des pistes de solution pour favoriser une véritable interdisciplinarité entre la traductologie et l’analyse du discours politique.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines