« Apprendre la France aux Alsaciens et l’Alsace aux Français » : un gendarme alsacien en propagande dans le département des Vosges à la fin de la Grande Guerre

Metadatas

Date

2015

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Cairn.info

Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

Philippe Jian, « « Apprendre la France aux Alsaciens et l’Alsace aux Français » : un gendarme alsacien en propagande dans le département des Vosges à la fin de la Grande Guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, ID : 10670/1.9xxpav


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

réfugiés alsaciens cantonnés dans les départements de l’Est. Il engage alors une campagne de propagande qu’il construit selon trois axes : « Apprendre l’Alsace aux Français », « Apprendre la France aux Alsaciens » et réunir Français et Alsaciens pour une « propagande mixte » par le cinéma. L’initiative improvisée du fait des circonstances témoigne de l’importance des sensibilités individuelles dans la mise en place de propagande durant la Grande Guerre et permet d’apprécier sa portée auprès de populations civiles aux prises avec le cours du conflit.

From the end of 1917, Albert Michel, the Alsatian-born commander of the Gendarmerie, tried to improve relations between the French people and the Alsatian refugees who had settled in eastern France. In this personal enterprise he engaged in a propaganda campaign that made use of cinema.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in