Psychopathology of criminal and deviant existential trajectories : psychocriminologic approach of the serial phenomenon Psychopathologie des trajectoires existentielles criminelles et déviantes : approche psycho-criminologique de la sérialité En Fr

Metadatas

Date

June 22, 2011

Discipline
type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

serial phenomenon fantasy psychical impasse serial analysis psychic insistence sérialité fantaisie impasse psychique analyse sérielle insistance psychique


Cite this document

Pascal Le Bas, « Psychopathology of criminal and deviant existential trajectories : psychocriminologic approach of the serial phenomenon », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.a19lf4


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Serial crime is an elaboration stemmed from police investigation's methodology. This allows the criminal situations linkage by a link implementation. This allows the criminal events linkage to rest on an identical behavior identification. This one will be ascribed to a same offender. The American model of serial murder constitutes our reference. From the analysis of its limits, we shall work out a different model of serial phenomenon. Studies about criminal career create the hypothesis of the author's offenses coherence. They make us consider the serial phenomenon not as a presentation of an identical offense behavior that would reproduce itself, but as a psychical insistence that renews itself. The judicial field is the one by which this insistence is visible. We will demonstrate that this psychic insistence comes true in existence's all pathways of the subject, in a renewed endeavour to resolve a psychical conflict. Serial phenomenon becomes a way to analyze a mode of psychical functioning and not only a linkage of phenomena. The serial analysis of two patients' existence trajectory will give us possibility to demonstrate this.

La sérialité criminelle est une construction élaborée par une méthodologie d'investigation policière. Elle permet le rapprochement de situations criminelles par la construction de leur mise en lien. Celle-ci repose sur de l'identification d'un comportement identique qu'il s'agit de pouvoir imputer à un même auteur. La modélisation américaine du phénomène sériel en constitue la référence. C'est à partir de l'analyse de ses limites que nous pourrons élaborer une construction différente de la sérialité. Les études concernant la polydélinquance et le olymorphisme délinquantiel permettent de faire émerger l'hypothèse d'une cohérence infractionnelle chez leurs auteurs. Elles conduisent à penser la sérialité non comme la représentation d'un comportement infractionnel identique qui se reproduirait, mais comme une insistance psychique qui se reconduirait. Le registre judicaire est celui par lequel cette insistance est saisie dans sa phénoménalité. Nous exposerons que sa manifestation se réalise dans l'ensemble des champs d'existence du sujet, dans une tentative renouvelée de résolution d'un conflit psychique. La sérialité devient alors constitutive de l'analyse d'un mode de fonctionnement psychique et non d'une mise en lien de phénomènes. L'analyse sérielle de la trajectoire d'existence de deux patients nous offrira la possibilité d'en faire la démonstration.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines