Musique et évolution

Metadatas

Date

2010

Language
Identifiers
Organization

Cairn



Cite this document

Irène Deliège et al., « Musique et évolution », PSY-Théories, débats, synthèses, ID : 10670/1.ada5k7


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le temps est loin où l’homme pensait que les étoiles du ciel avaient été créées pour le guider sur la terre. Et, pourtant, la querelle entre les tenants du créationisme et la science biologique de Darwin, fondée sur l’évolution des espèces, resurgit parfois encore entre ceux qui ne parviennent pas à discerner entre mythe et démarche scientifique. Cent cinquante ans après la publication de L’Origine des espèces (1859), les biologistes d’aujourd’hui s’inscrivent dans le sillage de Darwin, sans pour autant se réclamer de lui sur un mode dogmatique. Des questions importantes demeurent, en effet, ouvertes. Ainsi, jusqu’où la théorie de la sélection naturelle peut-elle être étendue au-delà de l’étude de l’évolution des formes vivantes ? Peut-elle aussi concerner l’art ? Une société comme l’ESCOM (la Société européenne des sciences cognitives de la musique) ne pouvait rester indifférente au problème touchant spécialement la musique, un point dont Darwin lui-même s’était préoccupé, en 1871, dans son ouvrage La Descendance de l’homme et la sélection sexuelle. Aborder aujourd’hui le problème de la musique dans le cadre des théories évolutionnistes revient à poser le problème de ses origines. Le présent volume (traduction d’un numéro spécial de la revue de l’ESCOM, Musicæ Scientiæ, publié à l’occasion de l’année Darwin, pour le 200e anniversaire de sa naissance) est la première publication sur le sujet en langue française. Il comporte 20 contributions des meilleurs spécialistes en la matière, européens, américains et australiens. Ce recueil représente une importante synthèse sur le sujet depuis la publication de l’ouvrage fondateur The Origins of Music, édité par Wallin, Merker et Brown, et publié aux MIT Press (USA), voici dix ans. Il aborde le thème des origines de la musique et de son évolution selon les multiples perspectives explorées au cours des dernières années : ses fondements théoriques et culturels, son développement, sa valeur adaptative, son intervention dans les processus émotionnels, dans l’organisation du chant et de la compétence rythmique, sa part dans l’émergence du langage.

From the same authors

On the same subjects