Autochtonie et nouveaux migrant·e·s

Abstract 0

Les politiques de reconnaissance de la « diversité culturelle » se déclinent de manière différente dans les contextes nationaux marqués par la présence de peuples autochtones et par celle de personnes migrantes. Cependant, que cela soit en Amérique latine, en Amérique du nord, en Océanie ou encore dans les territoires français d’outre-mer, par exemple, ces deux groupes sont désignés comme des « autres » dont l’intégration constitue un enjeu central pour la cohésion nationale tant culturelle que territoriale. Dans les deux cas, les représentations reproduisent des rapports de type colonial. Ce panel vise à décloisonner ces deux champs de recherche et d’action sociale que sont l’autochtonie et la migration en créant un espace de dialogue permettant de dépasser certaines limites intrinsèques à ces deux champs en termes d’essentialisation et de réification.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines