Représentations du temps personnel dans les tragédies de la Renaissance

Metadatas

Discipline
type
Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess




Cite this document

Vincenzo Reina Li Crapi, « Représentations du temps personnel dans les tragédies de la Renaissance », HAL-SHS : littérature, ID : 10670/1.af1217


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Within Renaissance tragedies, we find a subtle play on dramatic time which, at times, flows fast or seems to be stretched or discontinuous. Alterations in these lengths of times, as they are perceived and expressed by the characters, give rise to a time which is felt and lived as a personal experience. The representation of these temporal experiences points to the condition of the protagonists, as well as the world vision in which plays could convey to their public.

Dans les tragédies de la Renaissance, l’on retrouve un jeu subtil d’un temps dramatique qui est tantôt bref, tantôt étiré, tantôt discontinu. Or, l’alternance de ces durées, telles qu’elles sont perçues et dites par les personnages sur scène, créent un temps qui est senti et vécu d’abord en tantque durée personnelle. La représentation de ces expériences temporelles permet de rendre compte de la condition de protagonistes, et en l’occurrence de la vision du monde que l’œuvre est censée transmettre à son public.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in