Aures demulcere

Abstract 0

L’intérêt porté à la réception auditive du texte poétique, décrite parfois en termes de physiologie, bénéficie d’une longue tradition, comme en témoigne, notamment, le fameux débat sur l’harmonie entre Pythagoriciens et Organiciens. Il a été orienté, tout au long du Moyen Âge, à la suite des innovations dans l’hymnodie d’Ambroise de Milan, du côté d’une perception mystique du verbe, dont les modulations susciteraient une émotion propre à pénétrer le divin. D’innombrables études ont magistrale...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines