Contribution towards computer aided heritage works: Analysis of a disciplinary crossroads and specifications for a integration of heterogeneous knowledge methodology Apports à la construction d’outillage information pour les études liées au patrimoine: Analyse d’un carrefour disciplinaire et cahier des charges pour une méthodologie d’intégration de connaissances hétérogènes En Fr

Metadatas

Author
Date

June 22, 2020

type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Heritage evaluation study digital semantics Patrimoine évaluation étude numérique informatique sémantique


Cite this document

Loic Jeanson, « Contribution towards computer aided heritage works: Analysis of a disciplinary crossroads and specifications for a integration of heterogeneous knowledge methodology », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.ce19uh


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

There are several types of heritage works : studying a site/objects towards heritage nomination, building an exhibition in museum, ethnological, archaeological, historiographical works, etc. The very nature of the works depends on many aspects (e.g. the type of object, the overall intentionality, the documentation available, etc.). Most of the time, various works are aggregated, combining diverse points of view, hypothesis and information. Digital humanities, that is to say works in the humanities using digital assistance in a broad sense follow a growing trend since the 60’s, among them heritage works do not lag behind. Although, data quantity, diversity or heterogeneity, combined to heritage methodology and deontology lead to difficult relevant tool development. In a first part heritage works are analysed in their characteristics and the issues of heritage modelling from documentation. Upon this analysis, requirement specifications towards a digital tool addressing priority issues are presented. Opposition between the construction of meaning leading to heritage recognition, and the break of meaning inherent to digital calculation is discussed, as well as the need for transparency in modelling practices. The dynamics of Integrity and Authenticity criteria, partly guiding our contribution, is reaffirmed. Implementation, through the two use-cases of the Observatoire du Pic du Midi as well as the Gautier Meridian Circles, illustrates and proves relevance and limitations of our contribution.

Les travaux patrimoniaux connaissent de multiples déclinaisons : étude en vue d’une candidature, exposition en musée, analyse ethnologique, archéologique, historiographique..La nature des activités dépend du type de patrimoine considéré, des intentions, de la documentation à disposition, etc. Le plus souvent, des travaux complémentaires s’agrègent, permettant de combiner les points de vue, hypothèses et informations. Les humanités numériques, c’est à dire les activités d’étude, en sciences humaines au sens large, ayant recours à l’informatique calculatoire, se développent depuis les années 60. Les travaux patrimoniaux ne sont pas en reste, mais la quantité et la diversité, voire l’hétérogénéité des informations, combinées aux critères déontologiques du travail patrimonial compliquent le développement d’outillage pertinent. Dans une première partie, une réflexion portant sur les caractéristiques des travaux patrimoniaux et sur les enjeux du travail de modélisation en lien étroit avec la documentation est présentée. A partir de cette analyse, un cahier des charges pour la production d’un outil est établi permettant de faire face aux enjeux prioritaires. L’opposition entre la construction du sens qui entraîne la patrimonialisation, et la rupture du sens inhérente au numérique, est discutée, ainsi que le besoin de transparence dans les pratiques de modélisation. Les critères d’intégrité et d’authenticité des biens patrimoniaux, qui guident en partie nos apports, seront aussi affirmés dans leurs dimensions dynamiques. La mise en application, par le cas d’étude de l’Observatoire du Pic du Midi ainsi que celui de la série des cercles méridiens Gautier, permet de démontrer les propositions et d’en éprouver la pertinence et les limites.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents