Saisir les dynamiques de genre en milieu populaire depuis la scène du travail subalterne

Metadatas

Date

September 10, 2019

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

Genre Salariat subalterne Classes populaires Mixité Sexualité Ouvrières Employées Ségrégation sexuée Gender Subordinate Wage Labour Working Classes Sexuality Industry Workers Service Workers Gender Segregation


Cite this document

Christelle Avril et al., « Saisir les dynamiques de genre en milieu populaire depuis la scène du travail subalterne », Sociologie du travail, ID : 10670/1.cfveft


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Ce texte est l’introduction au numéro spécial « Genre et classes populaires au travail », qui réunit des travaux prenant pour objet les rapports de genre au sein du salariat subalterne, avec pour originalité de se centrer sur les relations entre les sexes dans cette zone de l’espace professionnel, au sens des interactions concrètes entre femmes et hommes. Nous revenons dans un premier temps sur les travaux de sociologie analysant les relations de pouvoir internes aux univers de travail à la lumière du genre, comme la ségrégation sexuée inter- et intra-professionnelle ou encore la reproduction des stéréotypes de genre. Cette revue de la littérature permet de souligner un point aveugle que ce numéro entreprend d’éclairer : l’étude des effets de la mixité et des interactions directes entre les sexes dans le salariat subalterne. Dans un deuxième temps sont mis en relief les apports originaux des six articles composant le numéro thématique : quatre enquêtes récentes, une note critique portant sur des travaux d’histoire peu connus des sociologues, et la traduction d’un article de deux sociologues américaines paru en 1994. Dans un troisième temps, nous ouvrons des perspectives de recherche complémentaires pour explorer les dynamiques des rapports sociaux de classe, de genre, mais aussi de race ou d’âge, au sein du salariat subalterne et des classes populaires.

This text is the introduction to the Special Issue on “Gender and the working class at work”, which brings together research on gender relations and concrete interactions between women and men in low status employment. It begins by looking at sociological analyses of power relations in the workplace from the perspective of gender, such as inter- and intra-professional gender segregation, particularly in low status work environments, and gender stereotypes. This literature review highlights the importance of exploring more closely situations of direct interaction and gender diversity. In a second step, this introduction presents the original contributions of the six articles in the Special Issue – four recent surveys, a critical note on historical works little known to sociologists, and the translation of an article by two American sociologists published in 1994. The final section looks at prospects for additional research on the dynamics of social relations of class and gender, but also of race or age, among low income working-class employees.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines