sculpter la condition humaine

Abstract 0

Les « corps » de Colette Biquand Sophie Schvalberg Qu'il s'agisse de fétiches, totems, idoles, masques, effigies ou icônes, sculpter le corps humain relève du sacré. L'œuvre de Colette Biquand se réclame de cette tradition multiple. Son choix de travailler l'argile, selon une technique qui emprunte aux premiers potiers, s'inscrit dans une longue histoire anthropologique, où l'homme faisant face à l'incompréhensible et à l'invisible, se retrouve à façonner sa propre image. Cependant cette f...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents