La Politique

Abstract 0

« La politique est l'art de généraliser les faux problèmes, de donner des faux objectifs et d'engager de faux débats », professait Jacques Ellul. Dans une société qu'il qualifie de technicienne, la politique relève du nécessaire et de l'éphémère, les gouvernants s'agitant pour conserver les apparences d'une initiative abandonnée aux techniciens. Pour Ellul, « tout est politique mais la politique n'est qu'illusion » car la souveraineté populaire n'est qu'un mythe et le suffrage universel s'avère incapable de sélectionner les bons gouvernants et de contrôler leur action. Quelles solutions à cet état de fait ? Encore une fois, Ellul est réaliste : l'orientation idéologique n'y changera rien car tous les régimes poursuivent aujourd'hui des fins identiques : l'efficacité, la puissance. Pourtant, loin d'un plaidoyer en faveur d'un apolitisme qui n'aurait pour conséquence que de renforcer l'emprise de l'État, le message d'Ellul vise à réhabiliter les vertus de la résistance personnelle. Pour ce penseur inclassable, « exister c'est résister » et il nous faut réinventer une démocratie qui « a disparu depuis longtemps ». Autour de Jean-Claude Guillebaud qui introduit ce débat, des politistes nous éclairent sur ce qu'est la politique aujourd'hui et ce qu'elle peut être demain.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines