Les élèves tunisiens en situation de handicap moteur : entre l’idéal de l’inclusion scolaire et la violence du rejet des pairs

Metadatas

Date

2020

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Attitudes Élèves tunisiens Inclusion scolaire Représentations sociales Attitudes Inclusive education Social representations Tunisian students


Cite this document

Mohamed Ammar, « Les élèves tunisiens en situation de handicap moteur : entre l’idéal de l’inclusion scolaire et la violence du rejet des pairs », La nouvelle revue - Éducation et société inclusives, ID : 10670/1.d5q7a0


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Notre étude vise un double objectif. D’une part explorer les attitudes des écoliers tunisiens vis-à-vis de leurs pairs en situation de handicap moteur et, d’autre part, la conscience de ces derniers de leur statut social et leurs réactions attitudinales. Les participants sont 230 élèves valides âgés entre 8 et 12 ans et 57 enfants en situation de handicap moteur âgés entre 9 et 14 ans scolarisés dans des écoles primaires inclusives. Nous avons constaté que les attitudes des élèves valides sont majoritairement défavorables et s’expriment par le rejet social de leurs pairs en situation de handicap. Ce rejet est apparu beaucoup plus violent que celui décrit dans la littérature occidentale. Les enfants en situation de handicap sont souvent conscients de leur statut social. Ils réagissent par le retrait social et la tendance à constituer un groupe stigmatisé. Les résultats sont en lien avec le système des représentations sociales du handicap en Tunisie.

Our study has a dual purpose. On the one hand, to explore the attitudes of Tunisian schoolchildren towards their peers with motor disability and, on the other hand, their awareness of their social status and their attitudinal reactions. The participants are 230 valid students between 8 and 12 years old, and 57 students with physical disability aged between 9 and 14 attending inclusive primary schools. We found that the attitudes of valid students are mostly unfavorable and are expressed by the social rejection of their peers with disabilities. This rejection proved to be much more violent than that described in Western literature. Children with disabilities are often aware of their social status. They react by social withdrawal and the tendency to constitute a stigmatized group. The results are related to the system of social representations of disability in Tunisia.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines