Au-delà de la famille et des apparences. Le travail des femmes marocaines en Sardaigne et en Toscane

Metadatas

Date

July 10, 2014

type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

femmes immigrées Maroc transnationalisme travail genre.

Similar subjects En Fr

Working conditions Tâches

Cite this document

Angela Piredda, « Au-delà de la famille et des apparences. Le travail des femmes marocaines en Sardaigne et en Toscane », Cahiers de l’Urmis, ID : 10670/1.ehtr0x


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Ce texte présente les résultats, encore partiels, d’une recherche de thèse qui porte sur le travail des femmes marocaines immigrées en Sardaigne et en Toscane en termes d’accès au travail, type d’emploi, signification(s) que ces femmes donnent à l’emploi et effets du travail féminin sur la relation familiale et la construction de l’identité même de la femme. En effet, la représentation de la Marocaine immigrée en Italie concerne une femme passive, qui ne travaille pas et qui dépend économique...

From the same authors

On the same subjects