Climat familial et réseau d'amis chez les adolescentes

Metadatas

Date

2004

type
Language
Identifier
Collection

Enfance

Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Adolescence Amis Climat familial Adolescence Friendship Family climate


Cite this document

Monique Dubé et al., « Climat familial et réseau d'amis chez les adolescentes », Enfance, ID : 10670/1.f541g7


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

RÉSUMÉ Cette étude examine la relation entre le climat conjugal, le climat parental et l’orientation vers les pairs à l’adolescence. Quarante et un couples et leur adolescente acceptent de répondre à des questionnaires et de réaliser des discussions filmées. Les questionnaires et les systèmes d’observation évaluent le climat conjugal, le climat parental, le nombre d’amis, le temps passé avec les amis et la mobilisation de soutien des amis. Les résultats montrent que plus le climat parental est négatif, plus les adolescentes sont orientées vers leurs amis. Après avoir contrôlé l’association entre le climat parental et l’orientation vers les amis, le climat conjugal explique une part unique de la variabilité de l’orientation vers les amis. Cette étude suggère que, dans certaines conditions, des adolescentes développent des stratégies compensatoires d’adaptation face aux possibles carences familiales.

SUMMARY Family climate and friendship network in daughters This research examined the associations between family climate and daughters’ peer orientation during adolescence. Forty-one couples and their adolescent daughter completed questionnaires and videotaped discussions assessing parental climate, conjugal relationships, and daughters’ peer orientation. The results showed that higher levels of negative parental environment were associated with higher levels of peer orientation. After controlling for parental climate, the quality of conjugal relationship still accounted for unique variance in daughters’ contacts with their friendship networks. The findings suggest that, under specific conditions, adolescents develop adaptive compensatory strategies in coping with family support deprivation.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents