Savoirs du lointain et sciences sociales

Metadatas

Date

2004

Language
Identifiers
Collection

Hors collection

Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Alain Mahé et al., « Savoirs du lointain et sciences sociales », Hors collection, ID : 10670/1.f8n5gi


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le projet de la philosophie, lorsqu’elle a été inventée, était la connaissance de l’homme et de la société.. Au fil des siècles, la tradition philosophique s’est développée à tel point que les philosophes n’envisageaient plus leur objet qu’au travers des œuvres, de plus en plus nombreuses et épaisses, de leurs prédécesseurs. La découverte du nouveau monde et les relations de voyage qui suivirent les explorations lointaines, apportèrent un peu de fraîcheur en relançant le débat philosophique sur la nature humaine. Parallèlement, les grandes civilisations classiques des vieux continents, étudiées par les premiers orientalistes - les civilisations indienne, chinoise, arabe, etc. - montraient aux Européens que les humanités n’étaient pas seulement grecques et romaines ainsi qu’ils l’avaient longtemps pensé.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines