Quand Schéhérazade (par une distraction magique du copiste) se met à raconter l'histoire des 1001 Nuits

Metadatas

Date

August 22, 2019

Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Similar subjects Fr

Livres imprimés Livre

Cite this document

Nessrine Naccach, « Quand Schéhérazade (par une distraction magique du copiste) se met à raconter l'histoire des 1001 Nuits », Histoires de femmes, ID : 10670/1.fforyv


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Tout le monde imaginait qu'il y avait deux ouvrages. Personne ne pensa que le livre et le labyrinthe étaient un seul objet. Le Pavillon de la Solitude Limpide se dressait au milieu d'un jardin peut-être inextricable; se fait pour avoir suggéré aux hommes un labyrinthe physique. Ts'ui Pên mourut; personne, dans les vastes terres qui lui appartinrent, ne trouva le labyrinthe; la confusion qui régnait dans le roman me fit supposer que ce livre était le labyrinthe. Deux circonstance me donnèrent ...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines