Liban. Identités, pouvoirs et conflits

Metadatas

Author
Date

2016

Discipline
Language
Identifiers
Collection

Idées reçues

Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Daniel Meier, « Liban. Identités, pouvoirs et conflits », Idées reçues, ID : 10670/1.fh3j83


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Au cœur de l’actualité depuis plusieurs décennies, le Liban occupe une place à part sur l’échiquier du Moyen-Orient, position parfois accentuée par les clichés véhiculés par les Occidentaux : « Les Libanais descendent des Phéniciens », « Le Liban était la Suisse du Moyen-Orient », « Le Liban est francophile », « La guerre civile était une guerre de religions », « La présence massive de réfugiés syriens est un danger pour le Liban ». Les idées reçues sont aussi renforcées par le décalage surprenant entre la beauté naturelle de ce pays et la violence de son passé récent, et par la profondeur de son histoire pluri-millénaire alliée à sa proximité culturelle avec l’Europe. Cet ouvrage permet de dépasser ces visions caricaturales pour mieux appréhender ce Liban sur lequel pèsent de nombreuses incertitudes politiques, sociales et économiques, sans parler des tensions régionales liées, notamment à la guerre en Syrie. Daniel Meier est docteur en sociologie politique et spécialiste du Liban. Il est actuellement chargé de cours à l’université de Genève et chercheur associé au laboratoire PACTE/CNRS. Il poursuit ses recherches sur les enjeux de frontières et d’identités au Moyen-Orient.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines