Résurrection de L’Hermione, la folle équipée !

Metadatas

Date

2015

Discipline
Language
Identifiers
Organization

Cairn



Cite this document

Béatrice Vallaeys, « Résurrection de L’Hermione, la folle équipée ! », Le changement est dans l'R !, ID : 10670/1.fr6c6j


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Voilà une vingtaine d’années, une idée folle a surgi chez quelques Rochefortais et Parisiens : donner à la ville de Rochefort un bateau, qu’ils vont reconstruire à l’identique. Mais pas n’importe quel navire. C’est une frégate de la fin du XVIIIe siècle qui les intéresse. L’Hermione, la « Formule 1 des mers », fabuleux vaisseau de guerre ultra-performant notamment dans ses records de vitesse, jamais atteints à l’époque, dans aucune autre flotte mondiale. L’Hermione est aussi une figure dans l’histoire de France, puisque c’est elle qui, en 1780, transporta le marquis de La Fayette depuis Rochefort jusqu’aux côtes américaines, où le Français venait prêter main-forte aux insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Pareil pedigree méritait une renaissance. C’est chose faite, grâce à l’obstination d’une poignée de gens absolument désintéressés, bénévoles pour la plupart, qui vont se consacrer à la conception et à la fabrication, de la coque au gréement, de la poupe à la proue, de la cale aux ponts et jusqu’à la mâture de 17 voiles de cette merveille navale. Une nouvelle Hermione est née, copie conforme, clone parfait de la frégate d’origine, que la fine équipe s’est aussi évertuée à faire naviguer. Et à accomplir, comme jadis, le voyage de La Fayette, en rejoignant les côtes américaines. Un défi réussi qui révèle aussi une magnifique aventure humaine.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines