Le retour de la restitution (4): Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour

Metadatas

Date

June 19, 2019

Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

Licenses

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/ , info:eu-repo/semantics/OpenAccess



Similar subjects Fr

objets petit objet

Cite this document

Saskia Cousin et al., « Le retour de la restitution (4): Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour », HAL-SHS : sciences politiques, ID : 10670/1.fzzrlm


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Séance 4 : Vers quoi retourner ? Modération : Alexandra GALITZINE (Cessma-Inalco) et Marian NUR GONI (Musée du Quai Branly) [00:00:00 à 10:08:07] Présentation par Alexandra GALITZINE (Cessma-Inalco) et Marian NUR GONI (Musée du Quai Branly) [10:08:07 à 23:05:09] Germain LOUMPET (archéologue et anthropologue, indépendant), « Pour un musée du retour » [23:05:09 à 39:00:19] Claire BOSC-TIÉSSÉ (Cnrs-Imaf) : « Décrire les objets, formater l’histoire» [39:00:19 à 01:02:00:17] Valérie PERLES (Directrice du Musée départemental Albert-Kahn) & Amandine YÉHOUÉTOMÈ (U. Paris 1), « Comment faire des Archives de la planète un patrimoine partagé ? L'exemple du fonds Dahomey » [01:02:00:17 à 01:19:47:11] Didier HOUÉNOUDÉ (U. Abomey-Calavi) & Richard SOGAN (ANPT), « Enjeux politiques et économiques du retour des objets spoliés » [01:19:47:11 à fin] DiscussionPrésentation du colloque : Repatriation strikes back. Sujet récurrent depuis une trentaine d’année, la question de la restitution des objets volés ou spoliés est de retour, dans un contexte politique a priori plus favorable. Si les préconisations du rapport Sarr-Savoy (2018) suscitent de vives confrontations au sein des mondes muséaux et marchands, cette journée d’études vise à dépayser le débat en donnant la parole aux acteurs, aux publics et aux pays concernés par le retour et l’accueil de ces objets. La restitution est-elle le fait du prince, ou l’aboutissement de décennies de réclamations successives? De quelle géopolitique est-elle le nom ? Quels sont les acteurs de cette histoire ? Quelles places donner aux diasporas longtemps ignorées par les musées européens ? Comment penser les transferts et les appropriations ici et là-bas ? Quels statuts ces objets sacrés et royaux devenus « fétiches de musées » vont-ils prendre lors de leur retour ? Quels seront leurs publics ? Comment considérer et expliquer les oppositions locales au retour ? Mêlant acteurs et chercheurs, organisée autour de questions vives et actuelles, mais aussi immémoriales, cette journée ambitionne de lancer le débat plutôt que de le clore. Programme Contacts : Saskia.cousin@parisdescartes.fr / alexandra.galitzine-loumpet@inalco.fr

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in