Refonder l'université

Metadatas

Date

2010

Language
Identifiers
Collection

Cahiers libres

Organization

Cairn

License

copyrighted


Similar subjects Fr

Université Faculté

Cite this document

Olivier Beaud et al., « Refonder l'université », Cahiers libres, ID : 10670/1.har5lg


Metrics


Share / Export

Abstract 0

En mai 2009, alors que s'enlisait la longue lutte engagée par un nombre considérable d'universitaires contre la loi « libertés et responsabilités des universités » (LRU) de 2007 et contre les projets de « mastérisation », un petit groupe d'entre eux lançait un « Appel à refonder l'université ». Ce manifeste, qui recueillit plus de 5 000 signatures, a été perçu comme un tournant décisif dans le débat : au-delà du conflit en cours, il montrait que la crise de l'université française, de plus en plus aiguë, ne peut s'analyser sans prendre en considération l'ensemble de l'enseignement supérieur français, dont elle n'est qu'une fraction chaque jour plus restreinte. De fait, la société française ne peut plus se permettre de confiner l'université au rôle de voiture-balai de l'enseignement supérieur, avec la charge d'accueillir le public refusé par les autres établissements - classes préparatoires, classes de BTS, grandes, mais aussi moyennes ou petites écoles. En entretenant la fuite des étudiants, cette politique aveugle engendre la désespérance des enseignants-chercheurs, sans l'appui desquels toute réforme est vouée à l'échec et coûte cher à la nation sans espoir de profit. Le groupe des « refondateurs », qui réunit des représentants de disciplines et de sensibilités idéologiques variées, a continué à réfléchir à une indispensable refonte de l'enseignement supérieur. La conviction qui l'anime est qu'aucune réforme positive ne peut se faire sans un diagnostic lucide de la situation et un large consensus des universitaires. Fruit des réflexions de ce groupe, ce livre rassemble toutes les pièces du dossier et propose des mesures concrètes aisément applicables qui peuvent permettre de redresser la barre et de remettre l'université au service de la société.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents