Évaluation d’un entraînement basé sur le jeu de faire semblant destiné à favoriser le développement des compétences socio-émotionnelles chez les enfants de cinq ans : étude exploratoire

Metadatas

Date

2019

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Jeu de faire semblant Compétences socio-émotionnelles Entraînement École Pretend play Socio-emotional competences Training School


Cite this document

Sylvie Richard et al., « Évaluation d’un entraînement basé sur le jeu de faire semblant destiné à favoriser le développement des compétences socio-émotionnelles chez les enfants de cinq ans : étude exploratoire », L’Année psychologique, ID : 10670/1.hi9o6l


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

L’objectif de cette recherche était d’évaluer les effets d’un programme d’entraînement basé sur le jeu de faire semblant destiné à favoriser le développement des compétences socio-émotionnelles. Dix-neuf enfants âgés de cinq ans ont été évalués à l’aide d’un paradigme pré-test, entraînement (groupe expérimental vs témoin), post-test. Le groupe expérimental a bénéficié d’un programme de onze semaines d’une heure hebdomadaire durant les heures de classe portant sur les compétences socio-émotionnelles – telles que la compréhension des émotions, la régulation des émotions négatives et le comportement prosocial – tandis que le groupe témoin n’a bénéficié d’aucune intervention spécifique. Les résultats montrent une amélioration partielle de l’habileté à comprendre les émotions et à réguler les émotions négatives chez les enfants ayant bénéficié du programme d’entraînement. Toutefois, aucune progression significative n’a été constatée aux épreuves mesurant le comportement prosocial pour le groupe expérimental. Ces résultats suggèrent qu’un entraînement basé sur le jeu de faire semblant favorise le développement de certains aspects des compétences émotionnelles, plutôt que le comportement prosocial.

The objective of this research was to evaluate the effects of a pretend play based training program designed to promote the development of socio-emotional competences. Nineteen children aged five years were evaluated using a pre-test, training (experimental group vs control group) and post-test paradigm. The experimental group received an eleven-week, one-hour weekly program during class hours that focused on socio-emotional competences - such as understanding emotions, regulating negative emotions and prosocial behaviour - while the control group received no specific intervention. The level of socio-emotional competences was assessed in the pre-test and post-test using eight measures. The results show a partial improvement in the ability to understand emotions and regulate negative emotions in children who have benefited from the training program. However, no significant progress was observed in the tasks measuring prosocial behaviour for the experimental group. These results suggest that play-based pretend training promotes the development of some aspects of emotional competences, rather than prosocial behaviour.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines