Systèmes d'activités et performances des exploitations agricoles familiales dans les cercles de Yanfolila et Bankass (Mali) : Rapport Final Fr It

Metadatas

Date

January, 2013

Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

West Africa farming systems family farms productivity poverty food security Afrique de l'Ouest Mali systèmes de poduction agricole exploitations agricoles familiales productivité pauvreté sécurité alimentaire


Cite this document

Amadou Samaké et al., « Systèmes d'activités et performances des exploitations agricoles familiales dans les cercles de Yanfolila et Bankass (Mali) », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.i4dnbt


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

This report presents the results of a study conducted in 2011 and 2012 by the Institute of Rural Economy (IER) of Mali, with the support of the Centre for International Cooperation in Agronomic Research for Development (CIRAD - France) within the framework of Agricultural Sector Support Program in Mali (PASAM), with funding from the Danish Cooperation in the context of the development of a new rural development program. The aim was to provide policy makers and rural development actors, elements for a better knowledge and understanding of the situation and operation of family farms. Surveys were conducted among 312 family farms randomly selected in 12 villages selected to represent the agro-economic diversity of the two Cercles. The information collected is for the year 2010. The report presents the results obtained from simple data processing. Family farms are characterized by their assets and activities system. Agricultural performance is analyzed. The total income including both collective and individual income, and farm and non-farm income, used to assess the overall performance of family farms. The activities are very diversified but income depends largely of the agricultural component. Poverty is widespread and investment capacity is non-existent for most farms. Due to its importance, agriculture remains the main driver of development. Improving agricultural productivity requires sustainable improvement of productive capacity by allowing farms to make investments but also to decrease the risks these operations are subject to both the level of production and marketing.

Ce rapport présente les résultats d'une étude réalisée en 2011 et 2012 par l'Institut d'Economie Rurale (IER) du Mali avec l'appui du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD - France). Elle a été engagée dans le cadre du Programme d'Appui au Secteur Agricole du Mali (PASAM), sur financement de la Coopération Danoise, dans la perspective de l'élaboration d'un nouveau programme de développement rural. L'objectif était de fournir aux décideurs et acteurs du développement rural, des éléments pour une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de la situation et du fonctionnement des exploitations agricoles familiales. Des enquêtes ont été réalisées, auprès de 312 exploitations agricoles familiales tirées au hasard dans 12 villages choisis pour représenter la diversité agro-économique des deux cercles. Les informations collectées portent sur l'année 2010. Le rapport présente les résultats obtenus à partir de traitements statistiques simples. Les exploitations agricoles familiales sont caractérisées à partir de leurs dotations en facteurs de production et leur système d'activités. Les performances agricoles sont analysées. Le revenu global intégrant à la fois les revenus collectifs et individuels, et les revenus agricoles et non agricoles, permet d'apprécier la performance globale des exploitations familiales. Les systèmes d'activités sont très diversifiés mais les revenus dépendent largement de la composante agricole. La pauvreté est généralisée et la capacité d'investissement est inexistante pour la plupart des exploitations. De part son importance, l'agriculture reste le principal levier de développement. L'amélioration de la productivité agricole passe par l'amélioration durable des capacités productives en permettant aux exploitations de réaliser des investissements mais aussi en permettant une diminution des risques auxquels sont soumises ces exploitations aussi bien au niveau de la production que de la commercialisation.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines