Academic burnout doctorate. Validation of a burnout scale adapted to French PhD students Burnout académique en doctorat. Validation d’une échelle de burnout adaptée aux étudiants francophones en doctorat En Fr

Metadatas

Date

2020

Discipline
type
Language
Identifiers
License

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/



Cite this document

Guillaume Broc et al., « Academic burnout doctorate. Validation of a burnout scale adapted to French PhD students », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.ie6fxn


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

ObjectifsL’épuisement académique est un problème majeur de santé publique, a fortiori chez les étudiants en thèse qui font figure de population particulièrement vulnérable au syndrome. Si un repérage précoce du burnout préviendrait ses effets sur la santé mentale et la performance académique, la validation d’un tel instrument en langue française adapté aux particularités des doctorants restait encore à établir.Matériel et méthodesLa présente étude propose la validation d’une échelle d’épuisement académique doctorant (la MBI-SS-D) adaptée de la version française de la Maslach Burnout Inventory–Student Survey (MBI-SS). Pas moins de 1150 doctorants issus de plus d’une dizaine de cursus en France ont répondu au questionnaire en ligne. Ils étaient encore 862 au retest six mois plus tard.RésultatsLes analyses factorielles exploratoires et confirmatoires aux deux temps ont invariablement permis de retrouver la structure tridimensionnelle du burnout (épuisement émotionnel, cynisme, auto-efficacité académique). Les indices alpha et oméga proches de .80 et les coefficients split-half entre .70 et .89 renforçaient cette observation. Par ailleurs, les tests d’invariance métrique et structurale prouvaient la grande stabilité test-retest du MBI-SS-D jusqu’au critère le plus strict. Concernant la validité divergente, la mesure du burnout était liée négativement avec aussi bien l’optimisme (rs = − .41 ; p < .001) que la résilience (rs = − .32 ; p < .001).ConclusionsLe MBI-SS-D démontre de réelles qualités psychométriques. Il constitue à l’heure actuelle le seul outil en langue française permettant une mesure valide de l’épuisement académique à des fins de recherche ou de pratique clinique chez les doctorants.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines