Itinéraire d’une famille languedocienne : les Ferrier de Sigean (XVIIe-XVIIIe siècle)

Metadatas

Date

July 1, 2019

Discipline
type
Language
Identifiers

Keywords

Histoire sociale Famille de pouvoir Époque moderne Bas-Languedoc -- France Bourgeoisie urbaine


Cite this document

Aurélien Saux, « Itinéraire d’une famille languedocienne : les Ferrier de Sigean (XVIIe-XVIIIe siècle) », Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance, ID : 10670/1.io7h9l


Metrics


Share / Export

Abstract Es Fr

Estudiar el itinerario de une familia que vive en la época moderna permite aprender un poco más sobre la Francia del Antiguo Régimen : vida social entre los individuos, vida de la comunidad, estrategias familiares. La familia Ferrier, que vive en Sigean, villa del Bas-Languedoc, incluye individuos que pertenecen a diferentes grupos socio-profesionales : cónsules, notarios, negociantes, jornaleros. Gracias a los registros parroquiales, a los impuestos y a las escrituras notariales, el objetivo es enseñar cómo esta familia forjó su poder en el seno de la comunidad y demostrar en que la familia es un motor social. A través de alianzas matrimoniales prestigiosas, una gestión de los bienes inmuebles y muebles, transmitidos de generación en generación, y funciones oficiales en la ciudad, algunos miembros dirigeron este ciudad durante décadas. Su poder local se perdió en parte durante la Revolución Francesa, pero esta familia es un ejemplo concreto de la burguesía urbana de la que provienen los notables del siglo XIX.

Étudier l’itinéraire d’une famille ayant vécu à l’époque moderne permet d’en apprendre un peu plus sur la France d’Ancien Régime : vie sociale des individus, vie communautaire, stratégies familiales. La famille Ferrier, vivant à Sigean, petite ville du Bas-Languedoc, comprend des individus issus de milieux socio-professionnels différents : consuls, notaires, négociants, journaliers. Grâce aux registres paroissiaux, aux documents d’impositions et aux actes notariés, le but est de montrer comment cette famille a forgé son pouvoir au sein de la communauté et de démontrer en quoi la famille est moteur social. À travers des alliances matrimoniales prestigieuses, une gestion des biens fonciers et meubles transmis de génération en génération et des fonctions officielles au sein de la ville, certains membres ont eu à diriger cette dernière pendant des dizaines d’années. Son pouvoir local fut en partie perdu lors de la Révolution Française mais cette famille est un exemple concret de la bourgeoisie urbaine dont sont issus les notables du XIXe siècle.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines