Les noms sous-spécifiés dans le débat parlementaire : analyse fréquentielle et catégorisation modale

Metadatas

Date

2018

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Langue française

Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

noms sous-spécifiés noms généraux attraction dépendance modalités shell nouns general nouns attraction reliance modalities


Cite this document

Silvia Adler et al., « Les noms sous-spécifiés dans le débat parlementaire : analyse fréquentielle et catégorisation modale », Langue française, ID : 10670/1.j05g38


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

L’article propose un examen quantitatif de l’usage des noms sous-spécifiés (Nss) dans un genre discursif particulier : le débat parlementaire à l’Assemblée nationale. On calcule par statistiques, pour les onze constructions auxquelles les Nss participent, la part que chaque construction consacre à chaque nom (force d’attirance) et la part que chaque nom consacre à chaque construction (force de dépendance). Ce calcul permet d’établir la distribution de cette catégorie nominale dans le discours du débat parlementaire. À la suite de ces résultats, on met en évidence les différentes valeurs modales exprimées par les Nss.

In this paper we propose to examine the use of unspecific (shell) nouns in the French parliamentary debate. We are interested in the frequency of these nouns within the different constructions that host them. Our quantitative analysis, taking into account a set of 11 syntactic constructions, aims to measure the degree of attraction between words and constructions (Attraction and Reliance). This calculation enables to establish the distribution of this nominal category in the corpus, and to highlight the different modal values expressed by the shell nouns.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines