Personal ornaments: a proxy for tracing cultural geography and population dynamics at the Mesolithic-Neolithic transition in Europe " La parure : traceur de la géographie culturelle et des dynamiques de peuplement au passage Mésolithique-Néolithique en Europe " En Fr

Metadatas

Date

December 13, 2011

type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Technology use-wear analysis symbolism red deer canine shell GIS Technologie tracéologie symbolisme territorialité crache coquillage SIG

Similar subjects En

Council of Europe countries

Cite this document

Solange Rigaud, « Personal ornaments: a proxy for tracing cultural geography and population dynamics at the Mesolithic-Neolithic transition in Europe », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.j1of66


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Multiple scenarios, including a variety of cultural processes and population dynamics, have been proposed to explain the neolithization of Europe. The potential of personal ornaments to reconstruct cultural and population geographies, interactions, boundaries, replacements at this turning point in European prehistory has as yet not been explored. Here we provide the first attempt to extract such information from this category of the archaeological record. In this aim, we performed a detailed first-hand analysis of more than 4000 perforated shells and animal teeth from four archaeological burial sites: three dated to the final Mesolithic (Brana-Arintero, Spain; Hohlenstein-Stadel and Grosse Ofnet, Germany) and one to the Early Neolithic (Essenbach-Ammerbreite, Germany). In addition, we have created a comprehensive georeferenced database of Mesolithic and Early Neolithic personal ornaments used in Europe and submitted it to a spatial and statistical analyses combining GIS, correspondence - and neighbor-joining analyses. Results show a partial continuity of Mesolithic beadtypes and exchange networks in Neolithic societies. The order of magnitude of this continuity varies however according to region. For instance, the Baltic region shows very limited change while the northern Iberian Peninsula shows an almost complete replacement in personal ornament types. Exchange networks may also be either maintained, for example through the Ebro corridor, or abandoned, as in case of the North-South connections between the Mainz Basin and the Swabian Jura that are well documented in the Mesolithic but absent in the Early Neolithic. In contrast to the regional dynamics, partially inherited from the Mesolithic, the Early Neolithic is also characterized by the large-scale diffusion of exclusively Neolithic ornament types, in particular discoid beads and shell bracelets. These Neolithic ornament types occur however in different beadtype configurations according to region. This suggests a partial reconfiguration of the Mesolithic cultural geography during the neolithization process. We conclude that beadtypes and exchange networks contradict replacement theories and rather sustain an integrationist view.

De nombreux scenarii, incluant une variété de processus culturels et populationnels, ont été proposés pour décrire le phénomène de néolithisation en Europe. Le travail mené consiste à discuter ces processus, à travers une analyse diachronique des objets de parure utilisés par les communautés de chasseurs-cueilleurs et d'agriculteurs européens impliqués dans ces changements. La première partie du travail a consisté en l'analyse de 4 177 objets de parure, combinant des analyses morphométriques, technologiques et tracéologiques. Le matériel provient des séries archéologiques attribuées au Mésolithique final de Braña-Arintero (Espagne), de Hohlenstein-Stadel, Groβe Ofnet (Allemange) et des premières phases du Néolithique ancien de Essenbach-Ammerbreite (Allemagne). Les axes de travail développés à l'échelle régionale au cours de l'analyse du matériel ont ensuite été testés à l'échelle continentale à travers la constitution et l'analyse spatiale et statistique (analyses de voisinage, d'ordination, calculs de densité de Kernel et interpolations Spline) d'une base de données des éléments de parure recensés sur 1 022 unités stratigraphiques appartenant à 408 gisements attribués au Mésolithique et au Néolithique ancien en Europe. Les résultats obtenus ont été croisés et discutés dans une synthèse développée à l'échelle du continent européen. Il apparait que certains types d'ornements ont une fonction forte de marqueur identitaire territorial, alors que d'autres signent des échanges inter-régionaux et une diffusion des pratiques à une large échelle géographique. Il ressort également que les pratiques ornementales néolithiques semblent se construire sur un substrat mésolithique, à l'exclusion du Bassin égéen, où une discontinuité dans les pratiques ornementales mésolithiques et néolithiques semble exister. Cette participation active du substrat mésolithique dans l'évolution des pratiques ornementales a favorisé une régionalisation de celles-ci entre le Mésolithique et le Néolithique ancien. Parallèlement à cette variabilité régionale, un phénomène de " globalisation " des pratiques néolithiques s'observe à travers l'ensemble du territoire européen, par la présence de certains types d'ornements sur l'ensemble du continent, tout le long du Néolithique ancien. Cette globalisation des pratiques ornementales participe à une recomposition partielle de la géographie culturelle proposée pour le Mésolithique dans notre analyse. La variabilité ornementale régionale accrue à la fin du Néolithique ancien témoignerait d'une stabilisation territoriale de groupes, s'affranchissant partiellement des normes stylistiques des premières phases du Néolithique, tout en maintenant une partie de leur identité héritée des chasseurs-cueilleurs, enrichie par l'émergence de nouvelles pratiques. Nos résultats proposent ainsi qu'une mosaïque de processus culturels et populationnels aient été mis en œuvre au cours de la néolithisation européenne.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines