Soutien social et expérience paternelle des pères de nouveau-nés prématurés

Metadatas

Date

July 26, 2017

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

paternité prématurité soutien social stress relation père-nouveau-né pratiques professionnelles fathering prematurity social support stress father-infant bonding professional practices

Similar subjects Fr

Parents (père et mère)

Cite this document

Flora Koliouli et al., « Soutien social et expérience paternelle des pères de nouveau-nés prématurés », Enfances Familles Générations, ID : 10670/1.jaq0pn


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cadre de la recherche : Plusieurs études ont montré que le vécu parental lors d’une naissance prématurée peut être de nature traumatique avec un impact sur la qualité de la relation parent-enfant (Lindberg, Axelsson et Ohrling, 2008). Cependant, force est de constater que les processus en jeu chez le père restent relativement inexplorés.Objectifs : L’objectif de cette étude exploratoire est de développer un modèle de compréhension de l’expérience paternelle de nouveau-nés prématurés. Celle-ci est appréhendée par la relation avec le nourrisson (Blomqvist et al., 2012 ; Helth et Jarden, 2013) et l’expérience du devenir père (Zaouche Gaudron et al., 2003 ; Zaouche Gaudron et al., 2005) mais également par la relation avec l’équipe soignante (Fegran et Helseth, 2009). La gravité de la prématurité est également examinée (Ibanez et al., 2006).Méthodologie : L’échantillon se compose de 48 pères de bébés prématurés. Un entretien semi-directif basé sur le Clinical Interview for Parents of High Risk Infants (Meyer et al., 1993) a été adapté et utilisé pour le recueil de données. Les axes réfèrent à la grossesse de la conjointe, à l’accouchement, à la relation avec le nourrisson et au soutien social.Résultats : Nos principaux résultats indiquent que les pères construisent un premier lien avec leur bébé par le contact du peau-à-peau et par l’accordage du regard. Ils témoignent, par ailleurs, d’un vécu traumatique lié à la prématurité décrit par des sentiments ambivalents, comme la peur, le stress mais également le bonheur. La source la plus importante de soutien social, hormis la famille, est l’équipe soignante et les autres parents dans le service.Conclusions : Les principales conclusions permettent d’amener des propositions quant aux pratiques professionnelles afin de soutenir le processus de paternalisation dans ce contexte particulier de prématurité.Contribution : Dans une approche qualitative, cette étude apporte un éclairage concernant l’expérience paternelle dans le contexte particulier qu'est la prématurité du nouveau-né.

Research Framework : Several studies have shown that the parents’ experience in the advent of preterm birth can be of a traumatic nature and have an impact on the quality of the parent-child relationship (Lindberg, Axelsson and Ohrling, 2008). However, we must take note of the fact that the processes at play among fathers remain mostly unknown.Objectives : This exploratory study aims to develop a model for understanding the fathers’ experience of preterm infants. This experience is appreciated through the father’s relationship with the infant (Blomqvist et. al., 2012, Helth and Jarden, 2013) and experience of becoming a father (Zaouche Gaudron et. al., 2003 ; Zaouche Gaudron et. al., 2005) but also through the father’s relationship with the medical team (Fegran and Helseth, 2009). The extent of the child’s prematurity is also considered (Ibanez et. al., 2006). Methodology : The sample includes 48 fathers of preterm infants. We developed and used a semi-directive interview based on the Clinical interview for Parents of High Risk Infants (Meyer et. al., 1993) to collect the data. The focus is on the partner’s pregnancy, labour and delivery, the relationship with the infant and social support. Results : Our main results indicate that the fathers build an initial bond with their infant through skin-to-skin contact and eye contact. They also reflect the traumatic experience that is connected to preterm birth, with ambivalent feelings such as fear, stress, but also happiness. The main source of social support, besides the family, is the healthcare team, and the other parents in the department. Conclusions : The main conclusions allow us to make proposals concerning professional practices aimed at supporting the paternalization process in the particular context of preterm birth.Contribution : Within a qualitative perspective, this study sheds light on the father’s experience in the specific context that is the birth of a preterm infant.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines