Learning labs at the University of Montpellier Les usages des learning labs à l’Université de Montpellier En Fr

Metadatas

Date

2024

Discipline
type
Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes




Cite this document

Anita Messaoui et al., « Learning labs at the University of Montpellier », HAL-SHS : sciences de l'éducation, ID : 10670/1.jh3p50


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

This report presents the results of a study on active learning classrooms carried out at the University of Montpellier, with the aim of exploring their use and influence on teachers' pedagogical practices. The study identified 35 learning lab rooms and 841 teachers assigned to them on the timetable for the year 2022-2023. By examining the 71 responses to the questionnaire distributed to the 841 teachers who used these rooms, the study reveals that these spaces, characterized by their modularity and digital equipment, are mainly used to foster interaction between students and with teachers, as well as to promote active teaching methods. However, around a third of the teachers participating in the survey did not deliberately choose these rooms, underlining the strong spatio-temporal constraints. Despite a low rate of support, teachers perceive a positive evolution in their knowledge and pedagogical practices when using these spaces.

Ce rapport expose les résultats d’une étude sur les espaces d'apprentissages innovants réalisée à l’Université de Montpellier dont l’objectif est d’explorer leurs usages et leur influence sur les pratiques pédagogiques des enseignants. L’étude a identifié 35 salles de type Learning labs et 841 enseignants qui y ont été affectés sur l’emploi du temps pour l’année 2022-2023. En examinant les 71 réponses du questionnaire diffusé aux 841 enseignants qui ont fréquenté ces salles, l’étude révèle que ces espaces, caractérisés par leur modularité et leur équipement numérique, sont principalement utilisés pour favoriser l’interaction entre les étudiants et avec les enseignants, ainsi que pour promouvoir des méthodes pédagogiques actives. Cependant, environ un tiers des enseignants participant à l’enquête n’a pas choisi ces salles de manière délibérée, ce qui souligne des contraintes spatio-temporelles fortes. Malgré un faible taux d’accompagnement, les enseignants perçoivent une évolution positive de leurs connaissances et pratiques pédagogiques lorsqu’ils fréquentent ces espaces.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in