Le Taureau. Une histoire culturelle | Michel Pastoureau | Seuil | oct. 2020

Metadatas

Date

December 4, 2020

Language
Identifier
Collection

Animots

Organization

OpenEdition


Similar subjects En Es Fr

Wild woman Wolf women Wolf men Wild man Hostilities Conflict, Armed (War) Wars Armed conflict (War) Fighting Energy (Vitality) Vigor Animal husbandry Barnyard animals Beasts Farm animals Domesticated animals Cultural sociology Culture--Social aspects Sociology of culture Cultural sociology Culture--Social aspects Sociology of culture NRMs (Religion) Religious movements, New Religious movements, Alternative New religious movements Marginal religious movements Cultus Cult New religions Religious movements, Marginal Alternative religious movements Fauna Native fauna Native animals Beasts Wildlife Wild animals Animal kingdom OCT (Tomography) Salvajes Energía vital (Higiene) Vigor Capacidad para la procreación Conflictos bélicos Operaciones bélicas Animales de granja Reino animal Zoologie Guerre Art antique Faits culturels Tomographie optique cohérente Tomographie par cohérence optique OCT Femmes sauvages Hommes sauvages Homme sauvage Sauvage Femme sauvage Polémologie Conflits armés Hostilités Églises chrétiennes Communions chrétiennes Foi chrétienne Religion chrétienne Idée de Dieu Dieu (philosophie) Être suprême Antiquité (subdivision chronologique) +*-9900......- 0500......+:Jusqu'à 500: Jusqu'à 500 (subdivision) Énergie vitale Dénominations religieuses Religions modernes Océan Pacifique Pacifique Fertilité animale Fécondité (biologie) Fécondité animale Règne animal Bêtes Faune Animal Vie culturelle Animaux de ferme Cheptel religion chrétienne

Cite this document

Flora Souchard, « Le Taureau. Une histoire culturelle | Michel Pastoureau | Seuil | oct. 2020 », Animots, ID : 10670/1.jk7xtb


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Domestiqué sept ou huit millénaires avant notre ère, le taureau est resté le plus sauvage des animaux domestiques. Il se dégage de lui une impression de puissance, de vitalité et de fécondité, qui en a fait un dieu pour de nombreux peuples de l’Antiquité. Le christianisme à ses débuts est parti en guerre contre les cultes qui lui étaient rendus et lui a substitué le bœuf, animal pacifique, paisible et travailleur. D’où une certaine éclipse du taureau dans la culture européenne pendant plusieu...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents