Knowledge and know-how in Early Aurignacian lithic assemblages: the example of La Tuto de Camalhot (Ariège, France) Connaissances et savoir-faire dans les industries lithiques de l'Aurignacien ancien : le cas de La Tuto de Camalhot (Ariège, France) En Fr

Metadatas

Date

2018

Language
Identifiers

Similar subjects Fr

Ariège Comté de Foix

Cite this document

Lars Anderson, « Knowledge and know-how in Early Aurignacian lithic assemblages: the example of La Tuto de Camalhot (Ariège, France) », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.jnfrfg


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The rise of new analytical methods throughout the 1970s, particularly technological approaches to lithic assemblages produced a fine-grained understanding of the internal chronology of the Upper Palaeolithic. However, a specific focus on synchronic variation during these periods remains relatively rare, which is unfortunate as it can provide useful information regarding the daily-life and mobility strategies of prehistoric groups. Building on the example of several ground-breaking studies of Magdalenian lithic apprenticeship, a new method for the study of variation in knowledge and know-how, a quantified index, was elaborated. This method was applied to the Early Aurignacian bladelet assemblage from La Tuto de Camalhot (Ariège), which has been dated to between 35 and 41 cal. BP. Here we present the method and results of this study followed by a short discussion of its utility, particularly for inter-site comparisons and contexts where refitting programmes are unfeasible, as well as possible applications for evaluating site function and mobility strategies of prehistoric hunter-gatherers.

Grâce à l’essor de nouvelles méthodes dans les années 1970, nous avons pu cerner finement la chronologie interne des subdivisions du Paléolithique supérieur. Pourtant, rares sont les études ayant pour objectif l’explication des variations synchroniques au sein de ces périodes, qui peuvent nous informer sur la mobilité et la vie quotidienne des groupes préhistoriques. À l’instar de plusieurs études fondatrices sur l’apprentissage des méthodes de taille magdaléniennes, nous avons élaboré une nouvelle méthodologie, un index quantifiable, pour l’étude de la variabilité des savoir-faire lithiques. Cette approche a été appliquée à l’assemblage lamellaire de l’Aurignacien ancien de la Tuto de Camalhot (Ariège) (entre 35 et 41 000 cal. BP). Une présentation de la méthodologie et des résultats de cette étude sera précédée d’une discussion sur l’intérêt d’une telle démarche pour les comparaisons intersites et l’étude des sites ayant peu de potentiel pour les remontages. Cela nous permettra de mieux cerner la fonction d’une occupation et son rôle dans le parcours nomade des chasseurs-cueilleurs préhistoriques.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines