Lectures lentes

Metadatas

Date

2011

Language
Identifiers
Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Pierre-Alain Cahné, « Lectures lentes », Formes sémiotiques, ID : 10670/1.khfext


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Ce que la linguistique structurale de Propp ou de Greimas a rendu possible, c’est de donner à des intuitions exactes une formalisation qui offre une méthode générale pour approcher certains récits. Par exemple, qu’est-ce qui permet de voir dans le mythe de Thésée la matrice dramatique qui produit le scénario du film `ibLes sept mercenaires`/ib, de John Sturges ? Les actants sont au nombre de trois : les paysans rançonnés (la colonie athénienne), la force qui rançonne et prélève sur la colonie les biens dont elle a besoin (la bande de Calvera, le Minotaure), et la force qui s’oppose au Minotaure et libère la colonie (les « sept mercenaires », Thésée). Au cœur de toute désaliénation, il y a le don de sa vie pour celui qui appartient au monde de la force et qui la met au service des pauvres. Ceux-ci ne découvrent que tardivement qu’en mettant eux aussi leur vie dans la balance, ils peuvent devenir des hommes libres. C’est en montrant l’analogie entre les actants du mythe et les actions du scénario westernien qu’apparaît la structure sous-jacente au récit. Le scénario du western devient une variante du mythe, de sorte que la signification de celui-ci s’extrait de l’éclairage mythologique pour entrer dans la vision hégélienne de l’Histoire. Les concepts de `ibvariante`/ib et d’`ibactants`/ib ont rendu possible un rapprochement qu’une critique sans vision ne pouvait, ou n’osait pas, faire.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents