Un scientifique chinois a-t-il fait naître les premiers bébés CRISPR ?

Abstract 0

Embryons avec huit cellules. DOI:10.1038/nature23305 Guillaume Levrier, Sciences Po – USPC « La Chine a la réputation d’aller vite – parfois trop vite – avec CRISPR. » Tetsuya Ishii, spécialiste de la bioéthique à l’université de Hokkaido. Selon les informations du MIT Technology Review, une équipe chinoise serait sur le point de révéler avoir réimplanté des embryons humains modifiés par nucléases, en l’occurrence de type CRISPR. L’annonce pourrait en être faite demain, au deuxième sommet in...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents