L’improvisation et les paradoxes du vide

Abstract 0

« La danse moderne sera cet art essentiellement et volontairement démuni. » Déconditionnement et réopacification : l’effet esthétique comme moment libéral et critique Mettre le geste à l’infinitif : cette opération hante la danse et rend compte de ses démêlés orageux avec la narration, le théâtre, la musique, qui tantôt la révèlent paradoxalement à elle-même tantôt et plus souvent l’aliènent et l’asservissent à une autre série de phénomènes. Une telle autonomisation est comparable à celle qui...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines