L’inquiétante étrangeté des musées ambulants et des collections d’anatomie populaire du XIXe siècle

Metadatas

Date

June 13, 2019

Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

mobilité diffusion du savoir disciple transnational History Cultural studies


Cite this document

Irina Podgorny, « L’inquiétante étrangeté des musées ambulants et des collections d’anatomie populaire du XIXe siècle », Presses universitaires de Rennes, ID : 10670/1.m1vnlp


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Des musées en transit En octobre 1885, les journaux de Buenos Aires annoncèrent la prochaine inauguration d’un musée qui, enfermé dans trente caisses, venait d’arriver au port de la ville. Il s’agissait d’un des musées d’anatomie populaire qui parcouraient le monde : le « musée Baernoum ». Fort de ses 844 objets, ce « musée artistique, scientifique, anatomique et pathologique » s’installait dans le foyer du Teatro Nacional, dans une des rues les plus renommées de la capitale de la nat...

From the same authors

On the same subjects