Indiens sur scènes, étrangers captivés ? Mise en spectacle de la culture et secret

Abstract 0

Cette session s'attache aux cas de patrimonialisation qui utilisent comme support le spectacle, soit vivant, soit en vidéo, et qui définissent donc implicitement la culture comme une pratique susceptible d'être observée visuellement - une modalité de présentation des Indiens aux étrangers qui est en vigueur depuis le XVIe siècle. Les pratiques choisies pour être mises en spectacles peuvent être très diverses. Il peut s'agir de pratiques traditionnelles (chants, danses, rituels, etc.) insérées dans une forme spectaculaire occidentale (vidéo, salle de spectacle) ou inversement, de pratiques étrangères adoptées et réinterprétées par les Indiens (concours de miss). On s'interrogera sur les différents publics que ces mises en spectacle de la culture peuvent viser et/ou atteindre, sur le type de relation qu'elles établissent avec les spectateurs (participation ou non). Enfin on s'intéressera aux domaines que ces spectacles permettent, intentionnellement ou non, de laisser dans l'ombre et aux différentes formes de secret qu'elles instaurent.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in