Initiative individuelle et formation : contributions de la recherche, état des pratiques et étude bibliographique

Metadatas

Date

2004

Discipline
Language
Identifiers

Keywords

Histoire formation Projet individuel formation Éducation permanente Formation professionnelle continue Demande formation Promotion sociale Motivation Autoformation Mobilité sociale Mobilité professionnelle Orientation professionnelle Psychologie formation Congé formation Cnam Université France International Bibliographie


Cite this document

Fabienne Berton et al., « Initiative individuelle et formation : contributions de la recherche, état des pratiques et étude bibliographique », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.mg2f02


Metrics


Share / Export

Abstract 0

L'interrogation sur l'initiative de l'individu dans la demande de formation n'est pas une interrogation courante. Or, il ne s'agit plus tant de se former pour gravir les échelons de la hiérarchie sociale que d'une nécessité sociale et professionnelle à l'injonction de laquelle il faut obéir. Le discours sur l'individu n'a jamais été aussi présent et le traitement des sujets par les dispositifs de pouvoir aussi individualisant. Jamais la formation n'a été autant valorisée, voire considérée comme indispensable. Les thèses sur l'évolution du travail ainsi que celles sur la formation professionnelle accordent a priori un rôle central à l'individu et à ses capacités d'initiative acteur de sa formation, gestionnaire de sa carrière, entrepreneur de lui-même.... Dans un tel cadre, nous formulons trois hypothèses qui structurent l'ouvrage que nous vous proposons à la lecture : - Première hypothèse : l'initiative individuelle de formation est inséparable de la question du mouvement d'individualisation de la société et conjointement de la façon dont les sciences sociales appréhendent l'individu en société ; - Deuxième hypothèse : l'initiative individuelle pure n'existe pas, elle est l'expression de tensions entre autonomie et contrainte qu'il s'agit de mieux spécifier à travers ce qui forme les raisons d'agir des personnes : les processus de mobilité, les rapports au travail, les projets... ; - Troisième hypothèse : l'identification de l'initiative individuelle est difficile voire impossible dans les dispositifs de formation tels qu'ils sont conçus en France car l'initiative ou l'origine de la demande de formation n'est pas un critère de classement retenu. Mais il est probable que, dans cette acception tout au moins, la notion d'initiative individuelle de formation soit une catégorie spécifiquement française.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines