Iles, insularité et îléité Le relativisme dans l'étude des espaces archipélagiques

Metadatas

Date

June 16, 2007

Discipline
type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Îles Relativisme culturel Mécanisme (philosophie)


Cite this document

Stéphane Gombaud, « Iles, insularité et îléité Le relativisme dans l'étude des espaces archipélagiques », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.mvwfsw


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Cette recherche s'appuie sur le dégagement des problématiques construites par les géographes des îles afin de comprendre l'évolution des méthodes mais aussi de critiquer la notion d'insularité. L'abondante production consacrée aux îles est marquée par la volonté de relativiser l'insularité comprise comme contrainte. Suite à la crise de la géographie possibiliste et à l'abandon du projet d'un tableau général des îles, ce relativisme a été exacerbé par des chercheurs couplant anthropologie, psychologie, philosophie et géographie. Contemporain de l'intensification du débat portant sur l'identité créole, le déclin de la notion d'insularité est alors symbolisé par l'adoption d'une nouvelle problématique, celle de l'îléité. La géographie des îles est ainsi devenue ouvertement éclectique, avec une tendance à distinguer les insulaires suivant les réseaux auxquels ils participent, traditionnels, modernes, et un dogme, voire un impensé, qui serait que la vraie insularité est la micro-insularité

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines